Ausbildung in Geschmack in der 4. Klasse

Ausbildung in Geschmack in der 4. Klasse

Préparation de l’entrée et du dessert avec un cuisinier de la Sodexo (© LFVH/A.v. Kap-herr)

Sorry, dieser Artikel ist im Moment nur auf Französisch verfügbar.

Goûter à tout, bien se tenir à table… il n’y a pas que les parents qui répètent cette rengaine. A l’école aussi on apprend dès tout petit ce qu’est un repas équilibré, le principe de la pyramide alimentaire… Et en CM1, au lycée français Victor Hugo, les élèves participent à la journée Cook@school.

Ce midi, il y a une trentaine de personnes à déjeuner. Que fait-on ? Comment leur offrir un bon moment et les substanter ? Voilà l’objectif à 8h30… pour les deux premières classes de CM1 qui participent à Cook@school, les 12 et 13 décembre 2018. Deux autres relèveront le défi fin mars à l’occasion de l’opération Goût de France, organisé dans les établissements français à l’étranger.

Préparation du dessert surprise (© LFVH/A.v. Kap-herr)

« Râper les carottes ça allait, mais ce qui m’a le plus plu c’est de couper les courgettes »,raconte Thaddée, élève de CM1b avant d’ôter son tablier et sa charlotte et de s’attabler pour le déjeuner final composé d’une salade ananas-carotte en entrée, d’un riz aux légumes accompagné de viande hachée et d’un dessert-surprise. « Ce qui était aussi très chouette, c’était d’avoir les yeux bandés et d’essayer de trouver les aliments au toucher, à l’odeur… »,renchérit Ali, un camarade de classe.

Blind-test des saveurs (© LFVH/A.v. Kap-herr)

Blind test des saveurs et décorations de table

Le principe de cette journée, organisée en partenariat avec la Sodexo, entreprise de restauration qui assure la cantine au LFVH, est certes de préparer un repas à l’aide de cuisiniers professionnels, mais aussi d’apprendre aux enfants à découvrir des saveurs par le toucher, l’odorat, l’ouïe et le goût, à dresser une table, à évaluer leur consommation de sucres… Saviez-vous par exemple qu’une célèbre barre chocolatée contient à elle seule l’équivalent de 11 morceaux de sucre ?

Servir à table, tout un art (© LFVH/A.v. Kap-herr)

Pendant que l’équipe décoration des tables finit de plier savamment les serviettes, d’autres découvrent le service : « Ouh la la !  je ne savais pas qu’il fallait mettre la main dans le dos », souffle Louise. Et qu’il faut toujours servir à droite du convive, pourrait ajouter l’animatrice qui l’oriente doucement. Lors de cette matinée chacun a participé à au moins une phase de préparation des plats, à des jeux éducatifs («  blind test » de saveur, Olympiade du sucre… ), à une activité de décoration, le tout en français et en allemand.

Un bon moment de classe en tout cas et des enfants très investis… qui ont fait l’effort de laisser le moins de restes possibles, mais pas forcément prêts à râper encore des carottes à la maison.