Comédie musicale

event_spectacles_crookfinale_wikipedia

Comédie musicale

Historique

Il a été créé par Mme Borde, Professeure de Français, en 2013. Il existe donc depuis deux ans et est né de la volonté de proposer aux élèves de faire à la fois du théâtre et de la musique. Il est animé par Mme Borde et un indispensable autre professeur de lettres (Mme Tanet la première année et Mme Feyt-Fukarek la deuxième année).

En 2013-2014, Mme Borde a proposé un spectacle de « musicale comédie », intitulé « C’est la vie » (ou plutôt « c la vi ») presque entièrement musical avec chants, danses et musiques, recrutant donc des apprentis acteurs, chanteurs, danseurs et musiciens. Cette troupe s’est rapidement trouvé un nom : « Lezakros » (« accros » du téléphone, de l’ordinateur, de la télé, etc. pour ceux qui ont vu le premier spectacle).

En 2014-2015, la troupe ayant manifesté l’envie de mêler plus de théâtre à la musique, la pièce proposée a suivi ce choix en mêlant des chansons aux différentes étapes de l’histoire jouée. La nouvelle « musicale comédie » s’intitulait : « C’est chouette la famille » et elle aussi nécessitait l’intervention de chanteurs, musiciens et acteurs.

Chaque année, les élèves inscrits dans cet atelier ont souhaité donner une représentation devant leur famille, ce que nous avons fait mais il n’y a pas d’obligation au départ.

Des acteurs arrivent, d’autres partent. La troupe s’adapte et les pièces aussi mais il y a une contrainte : quand on s’engage, c’est pour l’année scolaire entière.

Pourquoi cet atelier ?

Pour des raisons pédagogiques évidentes :

  • pour donner plus de confiance aux élèves : car ils sont sur scène et doivent faire fi de leur timidité, de leur stress
  • pour leur faire travailler l’oral : en effet, tous ont progressé à l’oral tant au niveau de l’interprétation que de la pose de la voix, du niveau sonore, de l’écoute attentive de l’autre et cela se ressent en classe
  • pour leur permettre de pratiquer une activité laissant une large part à leur créativité : en effet, dans la mesure où les textes et les chansons sont écrits pour eux, les professeurs les arrangent pour eux et leur laissent toute liberté de les transformer encore à leur convenance, ce qu’ils font toujours avec beaucoup de justesse. Certains textes, certaines chansons sont même écrits en collaboration et les mises en scènes sont pleines de trouvailles
  • pour qu’ils aient la joie de « jouer » ensemble : le plaisir sans pression, sans énervement, sans souci de rendement ; à aucun moment ils ne se font disputer, secouer, mal voir, même quand ils ne savent pas leur texte. Qu’ils soient heureux d’être là est essentiel !
  • pour qu’ils osent jouer ! Pour qu’ils découvrent le plaisir de la caricature, de la farce, de l’absurdité, dans les mots et la mise en scène
  • pour leur ouvrir un sas de décompression, dans lequel ils peuvent échanger leur avis, leurs idées et créer un monde parallèle au leur, un monde dans lequel on peut se moquer, s’exprimer sans avoir peur

À qui s'adresse cet atelier?

A des élèves de la 4ème à la 2de.

On pourrait croire que mélanger les niveaux et les âges des élèves augmente la difficulté de créer une troupe homogène mais pas du tout. Ce mélange permet une plus grande quantité de situations théâtrales et tous se respectent et s’acceptent.

A des apprentis. On ne sait pas forcément chanter quand on arrive à l’atelier mais quand on en ressort, on est étonné de tout ce qu’on sait faire avec sa voix. Bien entendu, il faut quand même quelques musiciens sur qui compter mais ce n’est pas grave du tout si on chante faux, du moment qu’on le fasse avec conviction !

On se débrouille aussi pour apprendre un peu à danser.

Et l’on prend tous les apprentis acteurs mais je dois dire qu’il est très étonnant de voir ce que tous font au bout d’un an ou deux d’entraînement ! Les élèves inscrits sont vraiment très inventifs et d’un naturel désarmant… comme de vrais professionnels ! Et ils s’aident les uns, les autres. Ils se donnent des modèles, des conseils, des idées …

La troupe accueille entre 15 et 20 élèves.

Les difficultés ?

Trouver un créneau horaire qui convienne à tous sans déranger une multitude d’autres activités.

Répéter en salle de conférence, cette salle étant presque toujours employée.

Réussir à réunir toute la troupe pour les répétitions générales. Il faut jongler avec les maladies, les RV chez le dentiste, les contrôles et autres examens à réviser … Pffffffffffff ! Dur dur d’être un artiste !

Pourquoi vous inscrire ?

  • Parce que vous aimez la musique et le théâtre,
  • parce que vous voulez progresser à l’oral,
  • parce que vous voulez chanter, danser, faire de la musique, jouer des textes sur une scène
  • pour rire.