Concours Avenirs métiers France

projets_citoyennete_concours_avenir_metiers

Concours Avenirs métiers France

Le concours de l’ONISEP vise à renforcer le lien entre la découverte des métiers, les enseignements disciplinaires et l’entreprise. Il répond ainsi aux objectifs fixés par le ministère de l’éducation nationale et les instances européennes en matière d’éducation et de formation : la mise en œuvre d’un parcours d’information, d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel dans le système français.

Sa mise en œuvre est compatible avec l’ensemble des enseignements disciplinaires et des dispositifs pédagogiques en place.

Objectifs

  • Les participants au concours doivent construire et mettre en ligne un site internet, visant à mettre en évidence la conception, la fabrication et la commercialisation d’un produit ou d’un service.
  • Leur travail doit intégrer les composantes économiques, historiques, sociales et culturelles d’une entreprise locale.
  • La production demandée doit porter sur un reportage numérique mobilisant différents médias : texte, images, vidéo ou son.

Comment les 3ème2 ont gagné le Concours européen 2015 « Avenir Métiers »

La pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre ! Et les efforts fournis par la classe ont été récompensés par un voyage à Paris.
Voir le site des élèves.

projets_citoyennete_concours_avenir_metiers_illu_2015

La 3ème2, encadrée par Madame Blomberg en français, Monsieur Marceau en allemand et Madame Gerber en économie, a participé au Concours ONISEP : il fallait produire un document numérique présentant une PME locale. Notre page web incluant un reportage et une interview du Directeur commercial a mis en évidence la conception, la fabrication et la commercialisation du jus de pomme de Possmann à Rödelheim. Nous avons immédiatement choisi de mettre l’accent sur les aspects écologiques de la production. Cela a été un plaisir de travailler avec l’entreprise Possmann, chez qui nous avons été très bien reçus.

Le 2e prix nous a été attribué. Nous avons gagné 5 jours à Paris en juin, accompagnés par madame Blomberg et madame Kaldenbach. Quatre grands musées, Notre-Dame de Paris, Montmartre, un tour en bateau mouche, des brasseries : une organisation parfaite et un guide diplômé exceptionnel rien que pour nous !

Mercredi 17 juin, à Paris, le Palais d’Iéna, où se trouve le Conseil économique et social a accueilli la remise des prix du Concours Avenir Métier lors du Salon interprofessionnel de Planète PME. Dans l’hémicycle, les invités d’honneur étaient Peter Hartz, chef d’entreprise et créateur du SMIG allemand, François Rebsamen, Ministre du travail et de l’emploi, Georges Asseraf, Directeur de l’Onisep ainsi que Bernard Capron, Président de l’Agefa Pme.
Notre camarade Simon Fischer a présenté notre projet à l’assemblée :

L’ASPECT LOCAL DE NOTRE PME

Cette année, nous avons lu un article dans lequel une enquête a été faite sur les additifs que l’on peut trouver dans les « Apfelwein » des producteurs locaux, et cela a fait scandale. Cette enquête nous a convaincus que pour qu’une entreprise locale soit compétitive, elle se doit d’avoir la confiance de ses clients en maintenant une production de qualité. Nous avons conclu que les clients qui consomment local sont très exigeants car ils paient davantage. Ainsi, les consommateurs de Hesse désirent consommer Hessisch.

POURQUOI LE JUS DE POMME ?

Nous voulions travailler autour d’un produit local et représentatif de l’Allemagne, car les Allemands consomment beaucoup de jus de pomme, dès leur plus jeune âge.

Il était important pour nous de transmettre aux Français la tradition du pays dans lequel nous vivons.

La marque Possmann est implantée en Allemagne depuis longtemps, et les Allemands y sont très attachés grâce à l’équipe « Eintracht Frankfurt », que Possmann sponsorise, mais également parce que cette entreprise, présente à Francfort depuis 1881, est ancrée dans la culture de notre pays.

CE QUI NOUS A PLU

Nous sommes fiers de notre reportage, très spontané : en effet, le jour du tournage, nous avions oublié nos scripts, nous étions souvent obligés d’improviser devant la caméra, et de traduire directement de l’allemand les informations de notre guide.

CE QUE NOUS POURRIONS AMÉLIORER

Pour avoir une chance d’arriver premiers lors d’une possible participation future, nous avons conscience que des améliorations sont nécessaires au niveau :

  • technique (éclairage, son…)
  • du sondage, plus compliqué que prévu, le nôtre n’était pas assez complet : nous aurions besoin d’un public plus varié
  • du temps de travail : une année complète d’enquête aurait été nécessaire en raison des saisons pour la fabrication du jus de pomme.