Journée franco-allemande sous le signe de la science

Journée franco-allemande sous le signe de la science

Einstein rencontre Becquerel : telle était la devise de la Journée franco-allemande qui commémorait, le lundi 22 janvier, le 55e anniversaire du traité de l’Élysée, signé en 1963 par le chancelier Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle.

Soixante élèves du lycée français Victor-Hugo (LFVH), et des deux autres établissements partenaires de cet événement : la Liebigschule et la Ziehenschule, étaient réunis au LFVH pour relever différents défis scientifiques :

  • programmer un robot capable de suivre un parcours donné,
  • construire un pont en spaghettis, symbolisant les liens entre la France et l’Allemagne, dont la portance et la stabilité étaient soumises à différentes épreuves,
  • résoudre des énigmes mathématiques.

En  fin de journée, les élèves se sont exprimés sur cet anniversaire et ce qu’il représentait à leurs yeux. Ils ont noté des mots et symboles significatifs sur des  ballons qu’ils ont fait voler (et rattrapés.) Les seconde3 Abibac étaient les organisateurs de cette manifestation placée sous le signe de l’amitié et de la rencontre.

Rdv est d’ores et déjà pris pour la prochaine Journée franco-allemande 2019, qui sera organisée par la Ziehen Schule.

A lire aussi :
Célébration de la Journée franco-allemande dans les lycées du réseau en Allemagne… mais aussi à Shanghai et Manille, 29.01.2018, site internet de l’AEFE