Retour sur le Carrefour des métiers 2021

Retour sur le Carrefour des métiers 2021

Couverture de la présentation virtuelle des différentes conférences proposées aux élèves du Lycée français Victor Hugo de Francfort lors du Carrefour des métiers 2021 (©LFVH)

Près de 200 élèves (de 3ème et de Seconde et d’autres lycéens) ont participé samedi 30 janvier 2021 au Carrefour des métiers, organisé par du Lycée français Victor Hugo à l’aide de parents bénévoles.  63 intervenants, professionnels et étudiants anciens élèves de l’établissement, étaient là pour leur présenter leur métier, leur formation et répondre à leurs questions… La nouveauté de l’édition 2021, sa virtualité. En raison de la situation sanitaire, chacun est intervenu depuis chez soi, avec une connexion internet !

« Ce qui était bien, c’est que tout ma famille pouvait assister aux miniconférences, s’enthousiasme Daphné dans le hall du collège alors que les premiers cours en présentiel pour les Troisièmes ont repris au LFVH début février 2021. Quand les parents s’inquiètent pour notre avenir ou se posent des questions sur nos choix d’orientation, c’est bien le virtuel par rapport à une vraie rencontre. » Comme Daphné, Linette acquiesce, elle qui est aussi assez avancée dans son projet d’orientation : « J’ai pu poser des questions précises et je suis maintenant encore plus sûre de mon choix. C’était vraiment très intéressant, même si ça aurait pu l’être tout autant en réel. »

Organisé tous les deux ans, le Carrefour des métiers proposé par le Lycée Français Victor Hugo de Francfort et une équipe de parents d’élèves bénévoles en janvier, « mois de l’Orientation », s’adresse à tous les élèves de Troisième et de Seconde ainsi qu’aux lycéens qui le souhaitent. Il permet d’informer les jeunes sur la vie professionnelle dans certains secteurs, de répondre aux questions sur les métiers, les parcours post-bac.

En direct depuis le Togo

Cette année 63 intervenants ont répondu présents. Une trentaine de groupements de métiers était représentée de la diplomatie, à la gestion immobilière en passant par la chimie ou la gestion d’entreprises. Avec l’organisation en ligne de ces mini-conférences –une trentaine toutes les demi-heures de 9h à 12h-, une ancienne élève a pu intervenir en direct du Togo où elle travaille pour une ONG, plusieurs depuis le Royaume-Uni où ils étudient les arts et spectacles ou l’ingénierie…

Beaucoup intervenaient à deux et avaient préparé une présentation de leurs études, de leur parcours et de leur quotidien professionnel, sachant s’adapter à l’âge de ce public demandeur et souvent bien préparé, ont-ils majoritairement constaté. Intervenants comme élèves sont globalement satisfaits, voire très satisfaits du résultat. Les intervenants ont juste parfois été très surpris que des élèves puissent leur parler sans allumer un minimum leurs caméras.

Un grand merci à tous ces intervenants qui ont pu aider des élèves du LFVH à se faire une idée de leur avenir, ou à conforter leurs choix. « C’était vraiment très intéressant, bien structuré, on a de la chance ! », répètent à l’unisson une dizaine de Troisièmes à la pause de 10 heures dans le hall du LFVH quelques jours après ces rencontres virtuelles.

Tags: