Stop au harcèlement, formation des élèves de sixième

Stop au harcèlement, formation des élèves de sixième

Lutte contre le harcèlement au collège. La Vie scolaire du lycée français Victor Hugo a sensibilisé, à la mi-décembre 2019, les élèves de sixième au harcèlement à l’aide de courts-métrages et de discussions.

Un petit mot très désagréable intercepté par le professeur principal d’une des sixièmes du Lycée français Victor Hugo de Francfort. Il le lit devant la classe. La séance commence fort, les élèves sont directement concernés. Est-ce du harcèlement ? Comment le définir ?

A l’aide de courts-métrages réalisés par des adolescents sous l’égide du ministère français de l’Éducation Nationale, le groupe définit précisément ce phénomène. Des violences verbales ou physiques répétées par un ou des enfants contre une victime souvent isolée. Le conseiller principal d’éducation, C. Lopes, et C. Ramos, responsable de la Vie Scolaire au collège, animent la séance, orientent le débat.

De nombreux doigts se lèvent. Les questions sont nombreuses sur la manière d’agir si l’on est témoin d’injures, de violences. Les membres de la Vie Scolaire insistent sur le facteur de la répétition et sur la complicité des témoins s’ils restent muets. Du vécu parfois, des précisions à apporter, des étonnements lorsque les adultes apprennent à ces jeunes collégiens qu’ils n’ont pas l’âge légal d’avoir un compte Whatsapp (16  ans), ni un compte Facebook (13 ans)…

Sous une longue affiche illustrant le respect accrochée au mur de la salle de classe, ces élèves de sixième ont encore plein d’anecdotes à partager, notamment sur le cyber-harcèlement. Ils proposent de faire une nouvelle campagne d’affichage dans les couloirs de l’établissement. Mais il est déjà l’heure de clore cette première séance. A poursuivre donc.

 

Informations, conseils et aide à Francfort.

Films, informations pour dire non au harcèlement sur le site du ministère de l’Éducation nationale français.

 

Texte et photos : A. von Kap-herr