Visite du « nouveau » LFVH

Visite du « nouveau » LFVH

Le proviseur a invité ce 28 mai au matin des représentants élus des parents au conseil d’établissement ou au conseil d’école, à visiter le lycée où s’applique le protocole d’accueil dans le cadre de la crise sanitaire. Mme Trimbach, consul général de France à Francfort, est venue également le 18 mai 2020.

Plusieurs parents d’élèves, membres de l’UPEA, ont visité les nouveaux aménagements du LFVH liés à la crise sanitaire le 28 mai 2020 (©AVKH/LFVH).

Entrées, fléchages dans les couloirs, marquages au sol, distributeurs de solution hydro alcoolique, aménagements des salles… Une délégation de huit parents d’élèves de l’UPEA a suivi le nouveau plan de circulation et observé les aménagements des salles de classe déployés par la précieuse équipe des agents d’entretien. Ils ont questionné les personnels de la vie scolaire et du 1er degré rencontrés aux côtés de l’équipe de direction. Tout a été anticipé afin d’orienter ou de réorienter les élèves qui doivent à présent trouver leurs nouvelles marques.

Les parents ont pu noter que les entrées des élèves sont réparties sur trois accès afin de diluer les concentrations d’enfants, que les distributeurs de solution hydro-alcoolique (régulièrement approvisionnés) sont stratégiquement disposés aux entrées de chaque couloir ou escalier ainsi que dans chaque salle, que les sanitaires sont nettoyés deux fois par jour, les salles désinfectées quotidiennement…

Chacun a pu mesurer l’important travail réalisé et la difficulté en terme de locaux et de personnels, auquel l’établissement fait face, les effectifs des classes étant divisés par deux afin de respecter la distanciation sociale et certains personnels et élèves vulnérables ne pouvant revenir physiquement dans l’école.

Ce nouveau dispositif subira nécessairement des aménagements suite aux retours des parents et des personnels. Les récréations seront progressivement réintroduites dans les matinées, et des solutions de restauration scolaire restent à inventer afin d’allonger le temps de présence des élèves. De même, les cours à distance sont encore à optimiser dans certaines situations qui sont remontées par les représentants de parents à la direction.

« Le chemin est long, a indiqué le proviseur aux représentants des parents d’élèves pour conclure la visite, et nous avançons ensemble, en nous améliorant chaque jour. » Toutes les équipes du LFVH redoublent d’efforts afin que ce nouveau dispositif s’améliore encore d’ici la fin de l’année scolaire qui demeure fixée au plus tard au 3 juillet.