Les scientifiques confinés du LFVH

Les scientifiques confinés du LFVH

Durant la fermeture du Lycée Français Victor Hugo de Francfort et la période dite hybride (à l’école et à la maison), les collégiens de 6ème et de 5ème ont réalisé de nombreux travaux plein d’imagination dans le cadre des cours d’enseignement intégré de science et technologie (EIST). Partons à leur découverte !

Inès, élève de 6ème au Lycée français Victor Hugo de Francfort, a imaginé une bouée pour maintenir un espace d’1,5 mètre entre les gens, un « vêtement barrière » en quelque sorte (©LFVH).

Ce n’est pas parce qu’on est à la maison qu’on ne poursuit pas l’apprentissage, notamment en science et technologie. Les élèves de 6ème et de 5ème du Lycée français Victor Hugo de Francfort ont expérimenté une autre forme de travail durant ce troisième trimestre extraordinaire en raison de l’épidémie de Covid-19 et de ses conséquences sur le quotidien. Plus d’autonomie mais aussi plus de liberté pour essayer, manipuler sans les contraintes de l’organisation habituelle du collège !

Concours de plantation ou invention d’objets pour maintenir la fameuse distanciation sociale d’1,5 mètre (en Hesse) pour les uns, réalisation des projets Green Day comme les années précédentes, mais sans leurs présentations aux élèves de primaire, pour les autres.

Voici deux résumés de cette période avec de nombreux travaux pour admirer le travail accompli par ces jeunes collégiens très créatifs !

Réalisations d’élèves des trois classes de Sixième

Réalisations d’élèves des trois classes de Cinquième